Blagues : Histoire vraie à l'urgence

Histoire vraie à l'urgence

À l'urgence

Publié le par Veux-tu Rire? dans Blagues
Partager sur Facebook
1,253 1.3k Partages

J'travail comme infirmier à l'urgence de La Cité de la santé à Laval.

L'autre jour j'travaillais aux côtés de docteur Marcotte, qu'on surnomme ''Docteur cool'' en raison de son calme légendaire.

Puis un vieux monsieur s'est présenté, il se sentait pas trop bien alors on l'a mis en observation le temps de recevoir les résultats de son électro.

Ce vieux monsieur était un ''vieux criss''. Vous savez le genre de personne désagréable que personne ne veut sentir? Multipliez ça par 10 et vous aurez une idée de comment est ce monsieur. En fait il était réellement désagréable, mais uniquement avec les femmes.

Il ne voulait pas se faire approché par aucune infirmière et il sacrait après elles.

Sérieusement, je n'ai jamais vu le docteur Marcotte s'énerver, mais ce monsieur là est arrivé à l'énervé!

Docteur Marcote s'est approché du monsieur pour lui dire de se calmer et de respecter son personnel:

P'tit vieux: C'est ça tabarnak, défends les tes caliss de folles, moi j'men va chez nous!

Docteur: Je vous recommande de rester le temps qu'on reçoive le résultat de votre électro!

P'tit vieux: D'la marde criss j'sacre mon camp.

Docteur: d'accord, mais vous allez devoir signer une décharge

Le vieux monsieur a signé est est parti, mais juste au moment où il venait de partir Docteur Marcotte reçoit le résultat de l'électro.

Docteur Marcotte me dit: Antoine rattrape ce monsieur, il fait un infarctus majeur!

Fake j'me dépêche de le rattraper et je supplie le monsieur de revenir vite, car il peut mourir d'une seconde à l'autre.

Finalement, il a accepté et est revenu.

Là son voisin se présente à moi avec sa fille de 5 ans et il était vraiment l'opposé de ce vieux monsieur haïssable.

Il était super calme, gentil et sa fille aussi!

Moi: Vous voulez voir monsieur *****?

Voisin: oui SVP!

Moi: D'accord, il fait un infarctus majeur, mais nous nous en occupons.

Une fois rendu au lit du monsieur j'ai tout de suite vu que la petite fille était son amie. Il détestait le genre féminin sauf cette petite fille.

Il l'aimait tellement.

Donc, ensuite j'ai dirigé ce voisin et sa fille dans la salle d'attente.

En revenant au lit du vieux monsieur, il avait disparu!

On était 5 personnes à le chercher partout dans l'urgence, puis un peu partout dans l'hôpital.

Impossible de le trouver.

Finalement en passant par la salle d'attente, la petite fille me dit: J'peux le trouver si tu veux.

Moi: Ah oui?

Fillette: Oui moi et lui on a l'habitude de jouer à cache-cache.

Moi: D'accord, c'est peut-être notre seul espoir de retrouver ce monsieur.

Effectivement la petite fille a repéré ce vieux monsieur en 5 minutes.

Il s'était enfermé dans l’ascenseur.

Docteur Marcotte: Monsieur, sortez, vous faites un infarctus majeur, nous devons vous traiter au plus vite!

P'tit vieux: Pas question, j'reste icitte criss!

Petite fille: monsieur ***** Sortez SVP

P'tit vieux: D'accord...

Il ouvre les portes de l’ascenseur et en voyant la petite fille ses yeux se sont illuminés et là PAF!

Il tombe en arrêt cardio-respiratoire!

On a commencé les manœuvres de réanimation, puis après 7 minutes il est revenu à lui!

P'tit vieux: J'ai vu ma femme!

Docteur Marcotte: Ah oui?¨

Le vieux monsieur avait les yeux pleins d'eau.

P'tit vieux: Oui, ça fait 6 ans qu'elle est morte et mes enfants me parlent plus depuis 5 ans, mais j'peux pas les blâmer. J'ai mal agi.

J'avais compris que ce jour-là, ce vieux monsieur était venu à l'urgence, car il avait eu un infarctus majeur, mais j'ai aussi compris que ça faisait plusieurs années qu'il avait le cœur brisé. Il n'avait pas bien agi, mais il exprimait ainsi sa souffrance, car il était malheureux.

Morale le l'histoire: Peu importe à quel point quelqu'un semble méchant, vous ne savez jamais ce qu'ils sont et ce qu'ils vivent réellement à l'intérieur.

Le sixième sens de la petite file avait vu la beauté de l'âme de ce vieux monsieur qui éloignait tous les adultes.

Alors la prochaine fois que quelqu'un vous fera du mal, rappelez-vous cette histoire.

Partager sur Facebook
1,253 1.3k Partages

Source: Original content · Crédit Photo: Original content