Blagues : Il promet en vain de ne pas coucher avec la fille de son hôte. Sa punition? Hahahaha!!!

Il promet en vain de ne pas coucher avec la fille de son hôte. Sa punition? Hahahaha!!!

Hahahaha!!!

Publié le par Veux-tu Rire? dans Blagues
Partager sur Facebook
268 268 Partages

Un jeune homme parti pour une promenade se perd en forêt. Après avoir tourné en rond pendant quelques heures, il trouve une chalet où il décide de passer la nuit.

Il cogne à la porte. Un vieil homme d’origine asiatique ouvre. « Je me suis perdu, dit le jeune. Puis-je passer la nuit ici? » Le vieil homme répond: « D’accord, mais à une condition: si tu touches à ma fille, tu vas subir trois formes de torture chinoise. »

Le jeune homme acquiesce et entre.

Un peu plus tard, le vieil homme sert le dîner et appelle sa fille. Lorsqu’elle descend, le jeune comprend immédiatement pourquoi le vieillard l’a mis en garde: elle est ravissante.

Le jeune homme fait de son mieux pour ignorer la fille pendant le dîner, mais elle ne cesse de lui envoyer des regards empreints de désir.

Lorsque vient le temps de se mettre au lit dans la chambre d’amis du deuxième étage, il n’arrive pas à dormir. Il a beau essayer de relaxer, il est obsédé par la belle fille couchée dans la chambre voisine.

Après deux heures d’efforts pour s’endormir, il abandonne, sort de sa chambre et, sur le bout des pieds, se déplace jusqu’à la chambre de la fille.

Les deux jeunes gens font l’amour toute la nuit. Le jeune homme est aux anges, et remercie sa bonne étoile pour la chance inouïe qu’il a eue.

Il retourne à sa chambre aux petites heures et sombre dans un profond sommeil, satisfait du fait que le vieil homme n’ait rien remarqué.

Lorsqu’il se réveille quelques heures plus tard, il ressent un poids sur la poitrine. Il ouvre les yeux et voit une grosse pierre à laquelle est fixée une note.

Il lit: « Torture chinoise #1 — Grosse pierre sur la poitrine. »

Le jeune homme se retient pour ne pas rire. « C’est ÇA, la torture chinoise? Haha! Vraiment, il y a pire. » Il prend la pierre et la jette par la fenêtre ouverte. Une fraction de seconde plus tard, il remarque une autre note:

« Torture chinoise #2 — La bourse attachée à la grosse pierre par une ficelle de nylon. »

Frappé de panique, le jeune homme n’a que quelques instants pour réagir. Il décide qu’une jambe cassée vaut mieux qu’une castration, et saute par la fenêtre. Avant de toucher le sol, il aperçoit une grande pancarte par terre:

« Torture chinoise #3 — Le pénis attaché au poteau du lit. »

Partager sur Facebook
268 268 Partages

Source: http://www.fouriredujour.com
Crédit Photo: http://www.fouriredujour.com