Blagues : Une blonde entre dans un garage et pose une question très étrange au mécanicien
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Une blonde entre dans un garage et pose une question très étrange au mécanicien

Oupssss!

Publié le par Veux-tu Rire? dans Blagues
Partager sur Facebook
532 532 Partages

Une blonde entre dans un garage d'un pas très nerveux. Elle cherche une pièce manquante pour sa voiture et elle en a absolument besoin aujourd'hui ! 

Elle s'approche du mécanicien et lui demande :

- Excusez-moi monsieur, vous auriez un bouchon 710 à me vendre ?

Le gars la regarde, perplexe. Il se gratte la tête et lui répond :

- Un quoi ? Un bouchon sept-cents-quoi ? 

- Vous savez bien, ce petit objet juste au milieu du moteur. Je l’ai perdu et je dois le remplacer. Il a toujours été là. Forcez-vous un peu, vous êtes mécanicien tout de même...

Le mécanicien quelque peu irrité donne à la blonde une feuille de papier et un crayon et lui demande de dessiner le fameux objet. Elle trace alors un cercle avec "710" au milieu. De plus en plus en plus intrigué, le mécanicien emmène la blonde devant une voiture au capot ouvert et lui demande :

- Est-ce qu'il y a un bouchon 710 sur cette auto ?

- Bien sûr ! Tenez, il est juste là :

Un couple de cultivateurs va faire des courses en ville. 

Passant devant un magasin de lingerie. la femme dit : 

- J'vais m'acheter une p'tite culotte. 

Le mari répond : 

- Tu n'en trouveras pas. 

La femme demande : 

- Pourquoi ? 

Le mari répond : 

- Ben avec le cul de moissonneuse batteuse que t'as, tu n'en trouvera pas à ta taille. 

La femme rentre dans la boutique et ressort sans culotte. 

Un peu plus loin, nouvelle boutique de lingerie, la femme dit : 

- J'vais m'acheter une p'tite culotte !

Le mari répond : 

- Cherche pas, t'en trouveras pas avec ton gros cul de moissonneuse batteuse. 

La femme ressort de la boutique sans petite culotte. 

À la troisième boutique, même scénario la femme dit : 

- J'vais voir si dans celle là j'trouve une p'tite culotte. 

Et le mari : 

- N'insiste pas, t'as toujours ton gros cul de moissonneuse batteuse.

La femme ressort déçue sans petite culotte et décide d'arrêter ses recherches. 

Le soir venu, le couple se couche et le mari se pelotonne près de sa femme et lui demande : 

- J'aimerais un gros câlin et même plus !

La femme : 

- Tu peux oublier ça tout de suite.

Le mari surpris de ce refus demande : 

- Pourquoi ? 

Et la femme lui répond : 

- Tu ne crois quand même pas que je vais démarrer ma moissonneuse batteuse pour un petit brin de paille.

Partager sur Facebook
532 532 Partages

Source: www.blague-drole.net