Images : À 28 ans, elle tousse sans arrêt, puis elle va chez le docteur et apprend la pire nouvelle à vie

À 28 ans, elle tousse sans arrêt, puis elle va chez le docteur et apprend la pire nouvelle à vie

Les docteurs lui apprennent une terrible nouvelle

Publié le par Veux-tu Rire? dans Images
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Emily Bennett Taylor avait 28 ans lorsqu'elle a appris la pire nouvelle de sa vie.

Elle qui ne fumait pas et qui faisait beaucoup d'exercice toussait sans arrêt, elle croyait qu'il s'agissait simplement d'allergies, mais lorsque son petit copain a cherché un peu sur Internet, il lui a fait part qu'elle avait probablement le cancer des poumons.

Emily trouvait ça totalement absurde et a rigolé en disant que c'était impossible, elle s'est tout de même rendue chez le docteur où ce dernier a confirmé les dires de son petit ami.

La jeune femme venait d'apprendre la pire nouvelle de sa vie. Elle qui projetait de fonder une famille avec son amoureux, elle qui projetait d'avoir une vie magnifique, etc... elle devait tout oublier ça.

Elle devait peut-être même oublier sa vie... car les docteurs lui ont dit qu'il était possible qu'elle ne s'en sorte pas vivante. Elle n'avait que 20% de chances de s'en sortir, mais la jeune femme est une combattante, pas question de se laisser faire!

Avec la chimiothérapie, la tumeur de la jeune femme se rétrécit et les docteurs peuvent finalement l'opérer... elle se réveille alors avec un poumon en moins et n'arrive presque pas à respirer, mais le cancer est disparu. C'est presqu'un miracle qu'elle soit encore en vie.

La jeune femme doit alors apprendre à vivre avec un seul poumon, mais quelques temps plus tard, un autre miracle se produit. Elle découvre qu'elle est enceinte, mais attendez... pas d'un, mais de deux bébés!

En l'espace de quelques mois, la jeune femme a vécu une incroyable montagne russe d'émotions et aujourd'hui elle peut à nouveau profiter de la vie en se préparant à devenir une maman.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: YouTube / Crédit photo à la une: Facebook