Images : Cette maman publie une photo de son fils, quelques jours plus tard, un cauchemar commence.

Cette maman publie une photo de son fils, quelques jours plus tard, un cauchemar commence.

L’été est synonyme de vacances et de moments agréables en famille. En 2013, Nathan a quatre ans, et sa vie est sur le point d’être chamboulée et plus d’une fois. Parfois, la vie apporte un lot d’épreuves à certaines personnes plus qu’à d’autres. Cette famille en fait partie.Tout commence par une sor

Publié le par Veux-tu Rire? dans Images
Partager sur Facebook
0 0 Partages

L’été est synonyme de vacances et de moments agréables en famille. En 2013, Nathan a quatre ans, et sa vie est sur le point d’être chamboulée et plus d’une fois. Parfois, la vie apporte un lot d’épreuves à certaines personnes plus qu’à d’autres. Cette famille en fait partie.


Tout commence par une sortie de route fatale. Steven Laprise, le père de Nathan, roule sur les routes de l’Abitibi en début de soirée à la mi-juin 2013 lorsqu’il perd le contrôle de sa voiture et effectue plusieurs tonneaux dont l’issue lui sera fatale. Malheureusement, au Centre de Santé des Aurores Boréales de La Sarre, Canada, rien n’a pu le sauver et on constate son décès. Demeurant seule avec ses trois fils, sa conjointe Véronique Chatelle n’arrive pas à croire ce qui leur arrive.

Quelques mois plus tard, Véronique croit que son aîné, Nathan, fait une dépression suite aux événements qui lui ont pris son père. En effet, Nathan perd l’appétit, faiblit et commence même à avoir de la difficulté à marcher. Son cas empire, au point qu’il a du mal à monter les marches de sa maison. Sa mère l’emmène voir le médecin, qui lui font faire un bilan sanguin en novembre 2013. Les résultats n’apporte rien de réjouissant : on a diagnostiqué une leucémie et il y a 20% de chances que Nathan n’y survive pas.

Véronique dira à ce propos «C’est comme si la terre s’arrêtait de tourner.»

Alors, commença une longue série d’hospitalisations pour le jeune garçon. Cette première fois, quatre semaines, qui lui permettent tout juste de rentrer chez lui pour les fêtes.

Sa maman se souvient. «Le premier Noël a été très dur. Cela ne faisait pas longtemps qu’il avait eu son diagnostic, et c’était le premier Noël sans son papa». Elle aussi vivait très difficilement ce temps de l’année.

Deux ans de lutte attendent Nathan, qui, épuisé, dort énormément, et ne peut plus profiter normalement de sa vie d’enfant. Risquant d’attraper des microbes et d’aggraver sa santé, il doit se tenir loin de ses amis et de son école. Pendant sa bataille contre la leucémie, c’est plus de 110 traitements, 14 ponctions lombaires et plus de 300 piqûres qu’il reçoit.

Le jeune garçon demeure courageux et après des mois de sacrifices il reçoit une nouvelle triomphante : Nathan est victorieux de son combat, il est guéri. «Il n’a pas vraiment eu de réaction. Il était grippé et au lit», se rappelle sa maman. Transportée par la joie, et sentant le renouveau venir pour les siens, Véronique partage une photo du jeune garçon sur Facebook tenant un écriteau, triomphant, sur lequel on peut lire :

«Aujourd’hui, le 17 décembre 2015, j’ai reçu mon dernier traitement de chimiothérapie après plus de 100 traitements, plus de 14 ponctions lombaires, plus de 300 piqûres. J’ai combattu la leucémie et j’ai GAGNÉ. (signé) Nathan le super héros. 6 ans»

Partagée des centaines de milliers de fois à travers le monde, Véronique est encore éblouie par les nombreux messages d’amour qu’elle a reçus suite à la publication de la photo de Nathan.

«Juste avant les fêtes, on ne pouvait pas rêver mieux.»

Même si Nathan doit encore passer des examens ces jours-ci, le plus difficile est derrière lui. Vous avez été touché par son histoire, petit super héros de 6 ans ? Partagez-la, avec vos proches et vos amis, afin de montrer que malgré tout, malgré que le monde semble s’écrouler autour de nous, de meilleures choses restent à venir.

Voyez quelques photos de cette émouvante histoire:

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: feroce.co/nathan_laprise/