Images : Une femme accouche et abandonne son bébé à l'orphelinat quand elle voit ça sur son corps

Une femme accouche et abandonne son bébé à l'orphelinat quand elle voit ça sur son corps

Anton Delgado a eu l'occasion d'avoir une enfance et une famille quand un couple du Texas a pris la décision de l'adopter. Selon le magazine «Today», Vanessa et Jason Delgado ont adopté Anton en 2012, deux ans après qu’il soit né à Moscou avec l'épidermolyse bulleuse, une affection rare plus communé

Publié le par Veux-tu Rire? dans Images
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Anton Delgado a eu l'occasion d'avoir une enfance et une famille quand un couple du Texas a pris la décision de l'adopter. Selon le magazine «Today», Vanessa et Jason Delgado ont adopté Anton en 2012, deux ans après qu’il soit né à Moscou avec l'épidermolyse bulleuse, une affection rare plus communément connue sous le nom de «peau de papillon».

L’épidermolyse bulleuse est une maladie génétique rare qui provoque des cloques sur la peau qui peuvent varier de légères à sévères, telle que décrite par la Clinique Mayo. La source médicale explique aussi que les cloques peuvent se former lors de la réaction à des formes mineures de contact avec la peau, telles que la chaleur, des rayures ou des frottements.

Les parents biologiques d’Anton l’ont abandonné après avoir pris connaissance de son état, mais ont décidé de prendre son frère jumeau sain et en bonne santé à la maison. Comme l'explique le site «Redbook», la minute où Vanessa a vu une photo d'Anton orphelin, elle savait qu'elle devait l'adopter.

Vanessa a confié à «Today» que le processus d'adoption dans son ensemble a pris 13 mois et a coûté environ 40 000 $. Une fois le long processus finalement complété, les Delgado furent en mesure de prendre chez eux le petit Anton âgé de 2 ans.

Après avoir reçu une greffe de moelle osseuse, Anton a montré des signes d'amélioration significative. Cependant, la santé de l'enfant a pris un virage pour le pire à la fin de 2015, et la famille Delgado s’est retrouvée face à des nouvelles très difficile.

Selon une page Crowdrise dédiée à Anton, il a développé une anomalie intestinale en novembre dernier.

«Ses intestins allaient dans son estomac, qui lui se tassait dans son côlon qui est devenu tout entrelacé», explique-t-on sur la page Crowdrise.

Anton est mort le 15 décembre 2015.

À la mémoire d’Anton, une page Facebook a commencé à se répandre pour sensibiliser la population et recueillir des appuis. La page dispose de plusieurs mises à jour faites par la famille après la mort de l'enfant, y compris un diaporama créé pour les funérailles.

Voici quelques photos du garçon:

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Page Facebook de Help Anton